L’exorciste est dans l’escalier

Nous voilà de retour, après cette journée en touristes à Paris, une ville où nous avons pourtant vécu plusieurs années, Anti et moi (mais pas en même temps!). Anti avait des envies de crapahutage. Nous avons donc fait je ne sais combien de kilomètres à pied, à commencer par aller de la gare de Lyon à notre hôtel près du Père Lachaise. On était à égalité, avec un sac sur le dos, aussi bien elle que moi. Bon, le sien pesait 300 grammes et le mien 15 kg, mais ça ne l’a pas gênée du tout. Elle a très bien supporté de porter le sien courageusement jusqu’au bout pendant que je prenais l’air dégagé en trimbalant le mien.

Hier matin, nous avons commencé par un tour au Père Lachaise. Après la sérénité et la beauté du cimetière protestant de Nîmes, nous avons trouvé la nécro-mégalopole parisienne décevante (d’un point de vue strictement touristique, bien sûr). Les tombes sont les unes sur les autres, à l’image de la ville qui les entoure. Même si cela peut sembler paradoxal pour un cimetière, ça ne sent pas du tout le repos mais plutôt la surpopulation.

808106420.JPGBref, nous avons quand même été faire un tour sur la tombe de Jim Morrison et admiré celle d’Abélard et Héloïse – Anti reviendra sur leur histoire – ainsi que la sépulture modeste de Georges Bizet et quelques autres.

En sortant, nous avons croisé deux vitrines plutôt surprenantes :

– celle d’une marbrerie qui pense être plus vendeuse en montrant une voiture de course et des t-shirts de Jim Morrison. Ah bon ?

1083281349.jpg– et celle devant une église face au cimetière qui précise que pour les exorcismes, on peut prendre rendez-vous au numéro de téléphone indiqué. Je ne savais pas que c’était si banalisé que ça. Limite s’il n’y avait pas un petit panneau « L’exorciste est dans l’escalier ».

1541045845.JPG369450427.JPGNous avons filé ensuite vers le Petit Palais, où se tenait une expo plutôt rare sur le mont Athos. Nous avons pofité d’être là pour faire un tour dans les salles dédiées aux expositions permanentes, où se trouvent pas mal de curiosités et certains chefs d’œuvre.

Parmi eux, le tableau qui ouvre cette note. Non, non, il ne représente pas Anti et moi à l’hôtel ! Il est de Gustave Courbet et s’intitule « La sieste » ou quelque chose comme ça. Vous voyez, ce n’est pas la peine d’avoir l’esprit mal tourné. D’ailleurs, vivement la sieste, et toc. Enfin, bref.

Vers 16h, visite chez Roger Eisenberg, l’endocrino d’Anti, un homme absolument délicieux par son humour et sa culture, d’une simplicité remarquable malgré sa célébrité médiatique.

Puis direction la gare à nouveau, pour rentrer chez nous après une journée remplie à ras bord. Ah, au fait, j’ai profité, comme prévu, de mes trajets aller et retour pour écrire. Le chapitre 5 est terminé et j’ai entamé le 6, que je pense finir dans la soirée.

Et en plus, on est vendredi, c’est déjà le weekend !

Très belle journée à vous

10 Replies to “L’exorciste est dans l’escalier”

  1. anti Post author

    « Bon, le sien pesait 300 grammes et le mien 15 kg, mais ça ne l’a pas gênée du tout. »

    Pauvre chattounette !

    Les je ne sais combien de kilomètres sont en fait 2.32 km selon Mappy et j’ai demandé à Anna si elle voulait y aller à pieds où pas. Elle a dit ok, alors, bon, si elle dit ok, c’est ok. Comme je venais justement de le lire dans mon livre, si les gens disent oui, c’est que c’est oui et ne vous posez pas de question et si ils ont menti, c’est pas votre problème, mais le leur. C.Q.F.D.

    C’était une très belle journée sur laquelle je reviendrai. C’est vrai que j’adore Paris. Jamais je ne m’y suis ennuyée.
    Décevant pour le Père Lachaise n’est pas l’adjectif que j’emploierai, c’était moins bien que le cimetière protestant de Nîmes, sans aucun doute, mais ça reste un bel endroit calme au cœur de la ville avec des arbres magnifiques.

    Enfin, la sieste est en fait « Le sommeil » de Courbet ( http://www.paris.fr/portail/Culture/Portal.lut?page_id=6229&document_type_id=4&document_id=13956&portlet_id=14052&multileveldocument_sheet_id=1353 ). J’étais plus que ravie de retourner au Petit Palais qui est un endroit que j’affectionne particulièrement.

    anti

  2. Netsah (Anna's son) Post author

    Trop bien le numéro de tel pour l’exorciste xD et les t-shirt Jim Morrison, les gens ne doutent de rien et font commerce de la mort. C’est bien une attitude parisienne ça… se désintéresser des sentiments des autres pour son propre intérêt, profiter de la crédulité et des faiblesses…

    Sinon j’adore Courbet, même si il fait souvent des erreurs de construction et de perspective, aucun peintre de son époque exprime mieux la réalité du corps de la femme et toute sa beauté.

    Netsah

  3. Anna Galore Post author

    « j’ai demandé à Anna si elle voulait y aller à pieds ou pas »

    Oh la hyène ! mdrrrrrr

    Ce que tu m’as dit, alors qu’on était dans la file pour prendre un taxi, en fait, textuellement, ce n’est pas si moi j’en avais envie (les personnes qui me connaissent SAVENT que cette question aurait été vouée à l’échec). Ce que tu m’as demandé, c’est : « J’ai envie de marcher. J’ai vraiment envie de marcher. On y va à pied ? J’ai envie de marcher. Vraiment ».

    J’ai répondu que si ça te faisait plaisir, oui, bien sûr, aucun problème. Et je n’ai pas menti en le disant, aucun problème en effet, j’adore te faire plaisir. CQFD.

    🙂

  4. anti Post author

    Mdrrrr ! C’que t’es de mauvaise foi !

    Allez va en paix ! J’adore quand tu me fais plaisir et récit pro’ment !

    anti, yen, change à toute heures.

  5. Kathy Dauthuille Post author

    Bon ! c’est fini les querelles d’amoureuses ! (rires)
    Je trouve très belle la photo dans le train avec le coucher de soleil et le reflet de la lampe, l’horizon et le montant du fauteuil ; on est déjà ailleurs !

  6. Anna Galore Post author

    Merci Kathy ! Pas de souci pour les (fausses) querelles, nous avons la solution ultime pour les résoudre : la sieste à deux, comme sur le tableau de Courbet 😉

  7. ramses Post author

    Chaque Evêché de l’Eglise catholique a au moins un prêtre spécialisé dans les exorcismes, dont le rôle est de tenter de délivrer du Démon ceux qui en sont possédés. Il y aurait 25.000 demandes par an, dont 1.500 à Paris. Cette « prestation » est gratuite.

    Ce qui est marrant, dans la photo du Marbrier, c’est qu’il s’appelle Groleau !

  8. Kathy Dauthuille Post author

    Tant que ça !

    Au moment où le film ‘L’exorciste’ était sorti, j’avais assisté à une conférence d’un exorciste dans ma ville ; il disait qu’en réalité, la plupart du temps, c’étaient des problèmes psy. Mais qu’une fois il y a eu vraiment une manifestation hors du commun car sa croix s’est tordue toute seule et il l’a montrée !

  9. sapomoon Post author

    Mais qu’une fois il y a eu vraiment une manifestation hors du commun car sa croix s’est tordue toute seule et il l’a montrée !

    Ben.. s’il faut exorciser tous les télékinésistes..hum…(o k je sors..)
    Par ailleurs, ce vendredi, faits authentiques et charmants, après avoir raccompagné ma fille à la gare de Lyon, ce je suis passée devant la fameuse expo, failli y entrer..mais finit par aller voir mon ami djali, libraire adorable (pour exorciser mes démons, je vous rassure, là?) ) avant d’ exorciser personellement et bénévolement (mais très sérieusement) ailleurs. de 14 à 17 h
    Puis je me suis envolée avec l’aigle lors d’un magnifique cercle de tambours.
    Terre je t’aime,
    Mes amis je vous aime,
    Soleil, Père de tous les êtres, je t’aime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.