Juste une question d’équilibre

L’équilibre peut être aussi bien la chose la plus simple qui soit que la plus difficile à atteindre. La clé est de se concentrer sur l’essentiel : savoir d’où on vient et où on va sans dévier de sa route, être à l’écoute de son corps, ignorer toute émotion perturbatrice. On croirait entendre un coach en développement personnel. Ou un maître bouddhiste mais ne le dites pas au coach, il croit qu’il a tout inventé.

On peut aussi regarder un chat. Mirou s’envole avec une précision parfaite pour passer du rebord de la fenêtre à celui de l’escalier ou se promène sans effort sur un rebord de balcon à plusieurs mètres au dessus du sol. Pour lui, l’équilibre, c’est naturel. En fait, tout dans la nature est question d’équilibre. La nature est équilibre. C’est, d’ailleurs, le message très simple des chamanes.

Hier en fin d’après-midi, nous avons eu la belle surprise d’en rencontrer un. Nous allions chez Kathy lui rendre une petite visite et lui emprunter le DVD de Latcho Drom. La culture Rom, Kathy connait bien. Elle a même écrit il y a une quinzaine d’années un roman qui se situe chez les gitans, avec en introduction un petit mot de Manitas de Platas. Et elle habite à deux pas de la Placette, lieu de rendez-vous fréquent pour les Roms de Nîmes.

716311557.JPGComme nous ne savions pas trop où se trouvait sa rue, nous avons demandé au bistrot. Scène digne de Pagnol, surtout qu’Anti avait rebaptisé la rue en remplaçant un homme célèbre par un autre. Oh, une variation minime : Satie au lieu de Tapie (j’ai changé les noms pour préserver la tranquillité de Kathy). Certes, les deux avaient plusieurs lettres en commun mais pas toutes et pas dans le même ordre.

Un monsieur jovial nous a expliqué avec un accent bien d’ici qu’il habitait à la Placette depuis toujours et qu’il n’y avait pas de rue Satie ici. Une dame a ajouté que la rue Satie, elle voyait bien, c’était à l’autre bout de la ville (près de chez nous, en plus). Trois ou quatre autres consommateurs, tout aussi joviaux, ont mis chacun leur grain de sel supplémentaire. Et tout le monde (nous compris) se marrait. Bref, on a dit au revoir et Anti m’a dit : « On y va à pied ». Je lui ai répondu « Hein ? Mais c’est à deux kilomètres et la voiture elle est à trente mètres ». Prise d’un doute, quand même, Anti a appelé Kathy, qui lui a dit « non, pas Satie, Tapie ! ». Qui était, bien sûr, à deux pas. On a ri jusqu’à sa porte.

L’entrée donne sur un escalier étroit, très joliment décoré d’objets venus de partout. Tout en haut, se trouve l’appartement proprement dit. Atawallpa Oviedo, le chamane équatorien que Kathy connait bien, nous y attendait.

Il parle plutôt bien le français et nous a raconté des choses fascinantes sur son parcours de guérisseur et les enseignements qu’il donne un peu partout à qui veut les recevoir sur les traditions Inca d’harmonie avec la Nature. L’équilibre comme réponse à la peur et comme base au respect. Respect de l’autre, respect de la vie, respect de la Nature.

Absolument passionnant et quelle chance de pouvoir l’écouter parler, rien que pour nous, en toute simplicité, autour de quelques gâteaux et de jus de fruits. Il nous a aussi fait part de son désarroi d’avoir été piégé par une journaliste venue soi-disant participer à un de ses stages et qui a ensuite inclus (sans le prévenir, bien sûr) quelques séquences tournées chez lui dans un documentaire, diffusé par M6 avant-hier, sur les sectes et les mouvements sataniques – un non sens total quand on connait un petit peu les chamanes qui sont à l’opposé de toutes ces déviances détestables. Nous avons ensuite parlé de mes livres, du blog, des liens qu’il créait au quotidien.

En repartant, nous avons ri à nouveau en évoquant Bernard Satie et Erik Tapie. Ou l’inverse. Trouver sa route, se sentir bien tel qu’on est, c’est juste une question d’équilibre.

Très belle journée à tous

18 Replies to “Juste une question d’équilibre”

  1. Zaza Post author

    En vous lisant voilà que commence une bien et belle journée même sous la pluie.

  2. julien Post author

    Que j’aimerais rencontrer cette personne que tu décris avec beaucoup de simplicité et de beauté de cœur. Le chamanisme est quelque chose qui m’attire beaucoup, même si je n’ai jusqu’à présent jamais vraiment eu l’occasion de me plonger dedans (façon de parler…). C’est ce genre de rencontre, que tu partages si bien dans ce blog, qui donnent envie de vivre, de voyager, d’ouvrir ses yeux et son âme aux autres. Ce qui existe ailleurs, au delà, dans d’autres langues, dans d’autres regards, me fascine, me transporte. Merci d’entrouvrir la porte de tes joies…
    Question d’équilibre, oui certainement…

  3. anti Post author

    J’entends encore Kathy hilare au téléphone avec moi mdrrr à l’autre bout du fil : « Mais tu vas t’en remettre ? » Euh… non ! J’en pleure de rire encore ce matin !

    Encore une de ces croisées des chemins comme je les aime, de celles qui me rassurent : oui, la magie opère chaque jour, en tout temps, en tout lieu. Une question sincère ? Une réponse de l’Univers ! C’est toujours à la fois surprenant et évident. Curieux sentiments mélangés. Equilibre.

    Le chamanisme est une voie magnifique Julien, je comprends ton attirance. Je suis certaine que tu rencontreras les personnes idoines au moment voulu. On est toujours aux rendez-vous avec sa vie…

    Merci la Vie et ses messagers !

    anti

  4. Adeléquilibre Post author

    Comme souvent mon état d’esprit est en communion…

    EQUILIBRE, c’est le mot que j’ai en tête depuis que je me suis réveillée.
    « Se concentrer sur l’essentiel », « savoir d’où on vient et où on va », « ignorer toute émotion perturbatrice », « l’équilibre comme réponse à la peur et comme base au respect »…

    Je recherchais mon équilibre ce matin. J’ai versé du café dans un thermos et je suis allée me chauffer au soleil du matin, ici :

    http://img26.imageshack.us/img26/8961/dsc04524u.jpg

    Je crois que j’ai retrouvé mon équilibre.
    Je vous aime !

  5. Anna Galore Post author

    C’est mignon chez toi depuis que tu as rangé. Comme quoi, un peu de placo, un bon coup de peinture et hop, c’est comme neuf.

  6. Anna Galore Post author

    J’ai ajouté un extrait du très beau commentaire de Julien (un peu plus haut) dans la colonne « C’est vous qui le dites » à gauche de l’écran.

    Merci encore, Julien.

  7. ramses Post author

    Observez le « chat volant »… Il a les yeux rivés sur l’objectif à atteindre !

    Ce qui compte, dans la vie, c’est d’avoir des objectifs réalistes et de mettre en oeuvre les moyens d’y parvenir.

    Step by step, on avance… Les dernières marches de l’escalier donnent accès à une plateforme, d’où l’on jouit d’un panorama extraordinaire… Et après ?

  8. Kathy Dauthuille Post author

    Je viens de lire la page et les réfexions d’Anti me font rire.
    Je disais justement à Atawallpa que vous saviez rire des faits de la vie ; et dans sa sagesse il m’a répondu que c’était important de prendre les choses que la Vie nous donne en riant.
    Un beau moment passé ensemble.
    Concernant la journaliste qui l’a piégé, il lui a répondu en argumentant avec beaucoup de clarté et de sincérité ; c’est un débat à suivre.

  9. sapotille Post author

    Ramsès a dit: Step by step, on avance… Les dernières marches de l’escalier donnent accès à une plateforme, d’où l’on jouit d’un panorama extraordinaire… Et après ?

    et après??? On saute.
    à l’intérieur de soi
    en toute confiance

  10. anti Post author

    Coucou Kathy ! Merci pour ces informations qui méritent en effet d’être données.

    Sapotille ! Tu m’éclates ! Y’a du boulot encore en ce qui me concerne avant de sauter le pas. Remarque, je pourrais aussi sauter et voir ce qui se passe hein ? En attendant, ces dans mon corps que je vais plonger tout à l’heure. C’est con, mais j’appréhende complètement et de façon totalement irrationnelle d’aller passer ce scanner.

    anti

  11. anti Post author

    lol de là à franchir le pas de dire que l’humain est con… Mdrrr ! Merci ! Tu me fais faire des jeux de mots à deux balles et du coup, je me marre !

    anti

  12. Catherine Post author

    Le flip de l’acte qui va donner le diagnostique… Je comprends et je connais aussi…

    De tout coeur avec toi, Anti…

  13. anti Post author

    Merci Catherine ! Ca va, j’en suis sortie vivante mais de mauvaise humeur (remarque, j’étais déjà de mauvais poil en y allant, c’est pas faux). Arthrose + 2 hernies discales. De quoi avoir mal depuis un mois et pour un p’tit moment encore. Ce qui me soûle le plus, c’est qu’il va falloir attendre encore un moment avant que ce ne soit du passé. Reprendre RDV chez le rhumato, éventuellement du Kiné ou un IRM ou une opération (Mmm, ragoûtant), etc. bref, des semaines de chienlit en perspective… J’aimerai pouvoir me poser ou m’envoler j’sais pas, juste un moment de répit entre les emmerdes ce serait sympa.. Ok là-haut ? Voire plus d’emmerdes du tout tant qu’à souhaiter un truc, voire remplacer les emmerdes par des choses agréables, voilà ! C’est ça ! Parfait ! On ne change plus !

    anti

  14. Atawallpa Post author

    Bonjour frères et soeurs du chemin de la Vie,

    La photo du chat en train de voler m’enseigne à ne m’attacher à rien, spécialement à la mauvaise foi des gens, à être dans le lâcher-prise pour être fluide et léger.

    La réponse au piège de la journaliste c’est de m’engager plus dans le chemin spirituel et de soigner encore mes faiblesses. Effectivement ma réponse à la vie, c’est comme vous avec de l’humour, c’est la clef mystèrieuse
    pour dépasser tout type d’attachement.

    Que l’esprit du chat accompagne notre chemin pour être cohérant avec soi-même et en équilibre avec tout.

    Dans la tendresse de la mère terre et la joie du père soleil.

    Atawallpa

  15. ramses Post author

    Anti, de tout coeur avec toi. Les douleurs du corps nous rappellent que nous sommes vivants…

    Atawallpa, merci de ces paroles très sages. J’irai lire votre blog un peu plus tard.

    Sapotille, la Paix intérieure est effectivement l’objectif final, merci de le souligner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.