Supernova SN1006

Dans le post où j’ai annoncé mon 100 000ème lecteur, j’ai utilisé comme illustration un petit montage dont le décor de fond est une photo prise par le satellite Hubble. Son histoire mérite d’être racontée.

La trainée rouge qui traverse l’image fait partie d’un anneau de plus de 60 années-lumière de diamètre (600 mille milliards de km). C’est le dernier vestige d’une supernova qui a été observée sur Terre à partir du 30 avril de l’an 1006 de notre ère et mentionnée dans des textes européens, chinois, japonais, égyptiens et irakiens. Les astronomes l’ont nommée tout simplement SN 1006 (SuperNova 1006).

Il s’agit vraisemblablement de la supernova la plus brillante observée aux temps historiques. Sa magnitude était très élevée, l’équivalent d’un quartier de Lune (plus de 60 fois celle de Vénus). Cela en fait sans doute la seule étoile, à l’exception du soleil, à avoir produit des ombres à la surface de la Terre. La supernova est restée visible pendant deux ans et demi, y compris en plein jour.

Elle a été observée dans la constellation du Loup. Elle fait partie de notre galaxie. Le diamètre de l’anneau continue à augmenter à la vitesse de 10 millions de km/h.

Au moment de son explosion, SN1006 se trouvait à 7200 années-lumière de la Terre. Cela veut dire qu’il faut à la lumière qui en émane 7200 ans pour nous atteindre. Autrement dit, l’image que nous en voyons est 7200 ans plus ancienne que celle qu’elle a aujourd’hui.

Sources: Wiki et NASA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.