Hawking et le temps

J’ai vu il y a deux jours un excellent film retraçant la vie extraordinaire du non moins extraordinaire Stephen Hawking, génie absolu de la physique et de la cosmologie (comparable à Einstein, rien que ça) qui a travaillé toute sa vie sur la relativité, le temps et les trous noirs. Car pour lui, l’espace et le temps ont un début, le Big Bang, et une fin, les trous noirs.

Son premier grand livre de vulgarisation a connu un énorme succès et s’intitule « Une brève histoire du temps ». Le film porte le même titre. Les acteurs sont parfaits, surtout Eddy Raydmane qui incarne Hawking de façon renversante – sa performance à elle seule mérite de voir le film.

Stephen_hawking_2008_nasa

Stephen Hawking, lors de l’une de ses conférences pour la NASA

Hawking a été frappé d’une maladie neurodégénérative alors qu’il était encore étudiant (la sclérose latérale amyotrophique – atrophie continue et incurable de tous ses muscles) et qu’il a développé l’essentiel de ses théories recroquevillé sur un fauteuil roulant. Atteint de pneumonie, il a subi une trachéotomie ce qui l’a privé en plus de la parole. Un ami  lui a alors bricolé un dispositif pour « parler » à travers un synthétiseur vocal activé d’abord par un de ses doigts, puis plus tard par les contractions de muscles de sa joue. C’est par le biais de cet appareillage qu’il a écrit tous ses livres et tenu des dizaines de conférences.

Quand sa maladie a été diagnostiquée, les médecins lui donnaient deux ans à vivre. C’était dans les années 60. Il est aujourd’hui âgé de 73 ans, a eu plusieurs enfants et s’est marié deux fois.

Redmayne Hawking

Eddy Redmayne au naturel et dans le rôle de Hawking

Le titre anglais du film est « The theory of everything » (la théorie de tout), en référence à la quête de toute sa vie : découvrir l’équation unique qui définirait l’univers, depuis les corpuscules subatomiques jusqu’aux étoiles. Il la cherche toujours…

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.