La grâce de l'enfant de la nuit

C’était hier matin en arrivant au travail.

– Il y a un oiseau dans la cafétéria !

chauve souris.jpg

La cafétéria en question est une petite pièce d’une quinzaine de mètres carrés. Je rentre et je vois l’oiseau en train de voleter d’un mur à l’autre. Puis ses ailes. Ce n’est pas un oiseau mais une superbe chauve-souris. Elle doit faire entre vingt et trente centimètres d’envergure.

Comment est-elle arrivée là ? Mystère. Cela dit, notre bâtiment est encore en travaux et il subsiste certainement pas mal de passages secrets pour se faufiler dans les faux plafonds puis dans les bureaux. Par contre, en ressortir est une autre paire de manches.

PA200614b.JPG

J’avais mon appareil dans mon sac. Je l’ai rejointe pour quelques minutes de grâce aérienne, la photographiant du mieux possible avant de lui ouvrir la fenêtre pour qu’elle puisse enfin sortir. La qualité des photos est approximative mais en voici quand même quelques-unes, en souvenir de cette rencontre.

PA200620b.JPG

6 Replies to “La grâce de l'enfant de la nuit”

  1. ramses Post author

    C’est la première fois que je vois une chauve-souris de si près et en plein jour, en plus !

    Je remarque que les ailes sont « à géométrie variable » avec aérofreins… L’aéronautique doit tout à l’observation des oiseaux en vol.

  2. Anna Galore Post author

    Rappelle-toi de la forme des ailes de l’avion de Clément Ader…

    Pour la géométrie variable et les aérofreins, tu as raison, ce sont des technologies directement inspirées des animaux volants (oiseaux ou mammifères).

  3. sapotille Post author

    AH!! J’adore les chauves-souris!!!! depuis toujours!!! et j’ai eu la chance de tomber par hasard, pendant les vacances, en passant par Kernascleden.. (oui et alors?) à la maison de la chauve-souris dont voici le lien:

    http://www.maisondelachauvesouris.com/accueil.php?lang=1

    Une merveille, les enfants n’en revenaient pas.. ON voit vraiment les chauves souris voler, manger etc.. dans leur environnement naturel, ce ci est rendu possible grâce à l’utilisation de la lumière « noire ». C’est vraiment extraordinaire et magnifique. On en ressort avec une vraie connaissance. C’est un lieu précieux et rare. Et humble.
    Après on a envie de les protéger en protégeant leur habitat..
    En fait comme le souligne si justement l’écrivain O Brien que je lis avec tant d’attention en ce moment, le plus important pour sauver une espèce, contre toute attente, est de sauver son habitat. L’animal peut s’adapter plus facilement au changement sur tout les autres nécessités de sa vie.. mais l’habitat..
    Il y encore des paysans qui la voient d’un mauvais oeil..
    Chez les amérindiens elle est symbole de renaissance et utilisée comme protectrice contre les interférences..
    Puisqu’elle « voit » au radar..

    Des sites sympas sur le sujet:

    http://www.univers-nature.com/dossiers/chauve-souris.html

    http://www.refugechauves-souris.com/Presse.html

    http://www.gcprovence.org/cpr.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.