Le fan-club d’Afrique du Sud

Photo: Richard S. Durrance, Getty Image

Alors là, je n’en reviens pas. Avant-hier, un téléchargement était venu pour la première fois d’Afrique du Sud. Hier, le nombre de mes lecteurs là-bas frôlait les 90 personnes. Pour la première fois depuis que mes livres sont en ligne, un autre pays que la France s’est retrouvé en tête sur mes stats du mois (bon, sur 3 jours seulement, mais quand même, l’Afrique du Sud ce n’est pas spécialement réputé pour être francophone).

Alors, à vous qui vous êtes connectés hier de Pretoria, Johannesburg, Centurion, Auckland Park, Randburg, Bramley et Rosebank, je vous dis merci.

Hier était aussi faste en nombre total de téléchargements, avec un pic à plus de 460 nouveaux lecteurs répartis sur 14 pays différents. Je vous embrasse tous, merci encore.

8 Replies to “Le fan-club d’Afrique du Sud”

  1. anti Post author

    Anna ? Désolée mais là, j’chante…

    Spéciale dédicace (à prononcer DJ Mac Anti) à toutes celles et ceux qui n’ont pas encore lu Anna.

    Merci, pour le poisson !

    C’est triste de finir de cette façon
    On a tout fait pour vous prévenir

    Vous n’avez pas notre intellect
    C’est pourquoi vous n’êtes pas corrects
    Avec toute la nature si belle tout autour de vous

    Salut salut, merci, pour tout le poisson

    Votre monde sera bientôt détruit
    Contre votre gré, ce sera ainsi,
    Admirez la planète qui se romp bientôt

    Allez finie la pêche au thon
    On vous trouvait quand même mignons
    Tous vos petits enfants nous trouvaient vraiment sages

    Salut salut salut salut salut
    Salut salut salut salut salut
    Salut salut, merci, pour tout le poisson !

    Si j’avais un dernier vœu,
    Je mangerai un poisson savoureux
    Pourquoi changer une seule chose,
    Pour qu’on chante tous sa symbiose ?

    Tous ensembles
    Hommes, mamiphères
    côte à côte
    Dans le grand poule génétique

    Salut salut salut salut salut
    Salut salut salut salut salut
    Salut salut, merci, pour tout le poisson !

  2. Anna Galore Post author

    Si vous ne reconnaissez pas les paroles de cette chanson, allez absolument voir H2G2, Le Guide du Voyageur Intergalactique ou achetez le livre.

    Absolument!

  3. Anna Galore Post author

    Asimbonanga, asimbonang’ umeowethu thina, laph’ekhona.

    Hey wena! Hey wena nawe! Sizofika nini la’ siyakhona.

  4. Anna Galore Post author

    Je l’ai vu jouer au milieu des années 80 dans la banlieue de Toulouse dans une MJC (au Mirail, il me semble). Il venait de sortir Third World Child, avec le fameux Asimbonanga. Il n’y avait pas de scène, on était moins de 30 dans la salle, assis par terre autour de lui et son groupe, Savuka. Et bien sûr, dès qu’un mec se levait, on criait tous: « Assis, Bonanga! ». Grosse marade, ambiance limite feu de camp entre potes.

    C’était magique.

  5. sampang Post author

    Boud mdr, je te passe le mien ?!

    c est absolument incroyable ce qui se passe autour de tes livres et tellement beau ! toi aussi tu es magique ! ^^

  6. voiedorée Post author

    Super

    Comme j’y vais fin d’année……. Photos

    En fait beaucoup de Réunionnais vivent en Afrique du Sud, pays de rêve (nonobstant l’apartheid larvé)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.