Le deuil de l’éléphante

Lors de mon passage à Elephant Haven, Cyril nous a raconté une anecdote très émouvante. Il était il y a quelques années quelque part en Afrique, où il tournait un documentaire.

DSC04636p

Un jour, il croise une petite horde d’éléphants et vient tout près d’eux. Ils sont menés par une vieille matriarche.

Il remarque alors sur le sable un crâne d’éléphant et quelques autres ossements. La matriarche s’approche des restes, attrape délicatement le crâne avec sa trompe, le porte près de sa tête et le caresse doucement de sa joue pendant un long moment. Puis, elle le repose par terre et les autres membres de la horde, l’un après l’autre, font de même.

Cyril était tellement saisi par ce à quoi il assistait qu’il n’a pas pensé une seconde à photographier ou filmer la scène. Il en avait encore les larmes aux yeux d’émotion quand il nous l’a raconté, des années plus tard.

Les cimetières d’éléphants sont une légende. Leur sensibilité et leur tristesse envers leurs amis disparus est, elle, bien réelle.

Merci à toi pour ce témoignage extraordinaire, Cyril.

DSC04761p

2 Des réflexions sur “Le deuil de l’éléphante

  1. Terrevive

    Une manifestation touchante.
    Non, il n’existe pas de cimetière des éléphants mais ces animaux marqueraient des gestes de reconnaissance en touchant des défenses ou des os d’éléphants morts ou en les portant sur quelques mètres. Cela nous interpelle.

  2. Valentine

    Il y a eu un docu réalisé il y a quelques années. Je ne retrouve pas la référence.
    Tout comme Cyril je suis encore très émue tant j’ai été bouleversée par les mêmes souvenirs que lui sauf que je n’y étais pas.
    Et dire qu’il y a des personnes qui doutent que les animaux aient une âme.
    Si vous pouviez retrouver ce document ce serait formidable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *