Un collier de perles du bac

GUERRE

– Les soldats se cachaient pour éviter l’éclatation des obus.
– Les avions lançaient des espadrilles contre l’ennemi.
– A la fin, les hommes commençaient à en avoir marre d’être tués.
– Après la défaite, les Français prirent comme chef le maréchal Pétrin.
– Le 11 novembre, tous les morts de la guerre fêtent la victoire.
– Sur les champs de bataille, on voit les tombes de ceux qui sont tombés, c’est pourquoi on les appelle des pierres tombales.

MOYEN AGE

– Les paysans étaient obligés de jeûner à chaque repas.
– La famine était un grave problème pour ceux qui n’avaient rien à manger.
– Au Moyen Age, la bonne santé n’avait pas encore été inventée.
– Les Moyenâgeux avaient les dents pourries comme Jacquouilles.
– La mortalité infantile était très élevée sauf chez les vieillards.

JEANNE D’ARC

– Son nom vient du fait qu’elle tirait à l’arc plus vite que son ombre.
– On l’appelait « La Pucelle » car elle était vierge depuis son enfance.
– Jeanne détestait les Anglais à qui elle reprochait de l’avoir brûlée vive.

SCIENCES PHYSIQUES

– Une bouteille d’eau explose s’il gèle car, sous l’effet du froid, l’eau devient un explosif.
– Le passage de l’état solide à l’état liquide est la niquéfaction.
– Quand on a un corps et qu’on le lâche, il se casse la gueule.
– Un kilo de mercure pèse pratiquement une tonne.
– Le cheval-vapeur est la force d’un cheval qui traîne sur un kilomètre un litre d’eau bouillante.
– Un avion dépasse le mur du son quand l’arrière va plus vite que l’avant.
– Les atomes se déplacent dans le liquide grâce à leur queue en forme de fouet.
– La climatisation est un chauffage froid avec du gaz, sauf que c’est le contraire.

CHIMIE

– Le gaz sulfurique sent très mauvais. On n’a jamais entendu une odeur pareille.
– Pour rendre l’eau potable, il faut y ajouter de l’alcool à 90°.
– L’acier est un métal plus résistant que le bois.

MATHÉMATIQUES

– Un polygone est une figure qui a des côtés un peu partout.
– Pour trouver la surface, il faut multiplier le milieu par son centre.
– Cette figure s’appelle un trapèze car on pourrait y suspendre quelqu’un.
– Un triangle est un carré qui n’a que trois bordures.

SCIENCES ET NATURE

– Le chien, en remuant de la queue, exprime ses sentiments, comme l’homme.
– Les lapins ont tendance à se reproduire à la vitesse du son.
– Pour faire des œufs, la poule doit être fermentée par un coq.
– L’artichaut est constitué de feuilles et de poils touffus plantés dans son derrière.

LE CORPS HUMAIN

– Le tissu tissé autour de notre corps est le tissu tissulaire.
– Le tissu cellulaire est le tissu que les prisonniers fabriquent dans leur cellule.
– Le fessier est un organe en forme de coussin qui sert à s’asseoir.
– C’est dans les chromosomes qu’on trouve le jeune homme (génome).
– Quand on a mal en haut du derrière c’est qu’on a un long bagot.
– Les ambidextres sont des gens qui ont dix doigts à chaque mains.
– L’os de l’épaule s’appelle la canicule.
– C’est dans les testicules que se développent les supermatozoïdes .
– La femme a un sexe pareil que l’homme, mais rentré à l’intérieur.
– Quand une femme n’a plus de règles, c’est la mésopotamie.
– L’alcool est mauvais pour la circulation. Les ivrognes ont souvent des accidents de voitures.
– Au cours de la respiration, l’air rentre par devant et ressort par le derrière.

LES MALADIES

– Pour aider les enfants à aller aux toilettes, on leur met des suppositoires de nitroglycérine. (ça explique les selles explosives des nourrissons).
– La plus contagieuse des maladies est la vermicelle.
– Quand on a plus de dents, on ne peut mâcher que des potages.
– L’opération à cœur ouvert, c’est quand on ouvre la poitrine de la tête aux pieds.
– A l’école le médecin est venu pour le vaccin anti-titanic.
– Dans les écoles, les médecins vaccinent contre le BCBG.

VOCABULAIRE

– Quand on est amoureux de sa mère, c’est le complexe d’Adipeux.
– Quand on ne veut pas être reconnu, on voyage en coquelicot (incognito).
– Le métier des fonctionnaires consiste à fonctionner.
– Les hommes qui ont plusieurs femmes sont des polygones.

Merci à Jean-Gabriel pour cette livraison particulièrement riche !

9 Replies to “Un collier de perles du bac”

  1. maryse Post author

    Ah,moi j’en ai une vraie de vraie, toute fraîche sortie du…bac 2012!!
    Epreuve de Sciences: vendredi 22 juin 2012.
    Les élèves que je surveille( dans un lycée nîmois) me rendent leur copie au bout d’une heure et demie d’examen.
    Il s’agit de 1ères littéraires.

    A l’en-tête sur la fiche de renseignements qui sera découpée afin de préserver l’anonymat, l’élève a écrit :

    Bac à Loréa.

    Je le lui fais remarquer. Elle me répond: « Ah bon, c’est pas comme ça? On ne me l’a jamais dit ».

    Laissez-moi préciser que chaque sujet d’examen porte ce nom en majuscules et en première page!

    Loréa est une fille généreuse ,ces dernières années et pas très « regardante »!!

    Ciao,ciao!!

  2. Anna Galore Post author

    Excellent ! Une perle comme celle-là, ça se savoure…

    Gloire soit rendue à Loréa pour son implication dans cet examen depuis de nombreuses générations !

  3. valentine Post author

    Ils sont bien ces petits, débordant d’imagination. Surtout, ne changez rien!

    Le coup du Bac à Loréa, faut le faire!

  4. maryse Post author

    Tout bien pensé, Loréa est généreuse et non regardante,c’est vrai mais comment le lui reprocher?…Elle est à l’image du Bac accordé aux élèves, ces dernières années!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.